banniere

Lavages thérapeutiques

En général, les lavages produisent un effet régulateur en cas de troubles circulatoires (ils stimulent la circulation sanguine), éliminent les toxines et renforcent le corps.

Ils peuvent s’effectuer tant avec de l’eau froide que chaude, à une température oscillant entre 35 et 44 degrés. Les lavages à l’eau chaude aident le malade à ressentir une sensation de soulagement. Ils nettoient la peau, stimulent la sudation et favorisent l’expulsion des toxines. Ils sont particulièrement recommandés en cas de fièvre, de rhumatisme, de bronchite.

Effectuer des lavages en série, c’est à dire tout au long de la journée et toujours un minium de 6 par jour. Cette méthode d’hydrothérapie est grandement sudorifique.

Pour effectuer un lavage, se munir d’une éponge si possible naturelle et gorgée d’eau. L’essorer et frotter doucement tout le corps et la zone à traiter. Une fois le lavage effectué, ne pas se sêcher, mais se couvrir jusqu’à ressentir une sensation agréable de chaleur.

Les lavages s’effectuent toujours à jeun ou 3 heures après avoir mangé. Ils ne doivent jamais être réalisés dans des lieux exposés aux courants d’air, ni lorsqu’on a les pieds froids ou des frissons.

On différencie quatre types de lavages selon la partie du corps où ils sont appliqués, avec des effets thérapeutiques différents pour chaque partie : Lavages complets, lavages du tronc, lavage de la partie inférieure du tronc et lavages du bas ventre.

Pendant un lavage on ne doit pas ressentir la sensation de froid. De même pendant la sudation, on doit pas ingérer d’aliment.