banniere

Pour une bonne qualite de vie

Le cholestérol est l’un des principaux ennemis de notre cœur, surtout quand la présence dans le sang de « mauvais cholestérol » est supérieure à la norme.

Le régime alimentaire est le premier pas vers le traitement de l’hypercholestérolémie. Il n’est pas recommandé d’initier un traitement sans avoir réalisé auparavant une cure diététique d’au moins 6 mois.

Adapter le régime aux besoins de la personne et contrôler la quantité de graisses absorbées aide à prévenir et à contrôler l’apparition de maladies cardiovasculaires. Le poids doit être contrôlé, le tabac supprimé, l’exercice physique modéré et régulier. Eviter les situations de stress et essayer de mener un rythme de vie sain.

En ce qui concerne les triglycérides, leur synthèse peut se trouver augmentée par la consommation de certains aliments gras, sucrés, et par l’alcool. La relation étroite entre le niveau de triglycérides et l’excès de poids semble démontrée. Très souvent les personnes en surpoids présentent de hauts niveaux de triglycérides.

Contrôler le poids au travers d’un régime sain et équilibré

  • Modérer la consommation de graisse : spécialement animale, riche en graisse saturée et en cholestérol. Les objectifs alimentaires, établis par les sociétés scientifiques, recommandent une consommation de graisse saturée inférieure à 10% par personne et par jour et qu’elle ne dépasse pas les 300 mg de cholestérol.
  • Privilégier la consommation de poisson à celle de la viande, spécialement les poissons bleus, ainsi que les aliments riches en oméga 3
  • Eviter les préparations culinaires trop grasses : fritures, aliments panés, ragoût très élaborés. Préférer le grill ou la plancha.
  • Les plats précuisinés sont déconseillés car ils contiennent souvent des graisses additionnées pour augmenter leur saveur.

Utiliser de préférence l’huile d’olive.

Eviter les pâtisseries et les sucreries, ainsi que les glaces riches en crème fraîche.

Si l’on mange en dehors de la maison, choisir des menus légers, composés de salades, viande, œufs, poissons grillés.

Augmenter la consommation de fibres et antioxydants par l’apport de céréales intégrales, de légumes, de fruits et de légumes.

Modérer la consommation de boissons alcoolisées.