banniere

Prêle des Champs

Equisetum arvense

PROPRIETES : rhumatismes - artériosclérose - consolidation de fractures - hémorragies - œdèmes. Renforce les muqueuses bronchiques et de façon générale tout le système respiratoire.

PROPRIETES

  • Astringente, cicatrisante, hémostatique, diurétique.
  • Favorise l’assimilation du phosophore.
  • L’action reminéralisante de la Prêle est due à son contenu en minéraux et surtout au silice, qui prépare la recalcification osseuse dans les cas d’affection traumatique ou infectieuse.

Elle augmente également la résistance du tissu conjonctif. D’autre part, elle semble augmenter l’activité leucocytaire en cas d’infection.

Favorise les réactions de défense de l’organisme. C’est également un agent dépurateur des déchets organiques (urée, acide urique) et une barrière contre les processus dégénératifs.

LA PRELE CONTIENT EGALEMENT :

Acide silicique, équisétonine, équisétogénine, oxyde de fer, chlorure de potassium et d’aluminium, vitamine C, tanins, résines.

UTILISATION

En infusion à raison de 50 gr de plante sèche par demi litre d’eau. Une tasse de tisane trois fois par jour.

Egalement appelée Queue de cheval, la Prêle des champs est une plante vivace qui mesure et 1 m à 1,50 m. Sa tige est creuse, nouée d’intervalles en intervalles, se termine en une sorte de bouquets de feuilles, à la façon d’une queue de cheval.

C’est la plante qui contient la plus grande concentration de silice. Le silice est un élément physiologique présent dans le corps humain, qui joue un rôle important dans la nutrition minérale, un rôle fondamental dans la croissance et les défenses générale.

RECOLTE

Au début du printemps

PARTIE EMPLOYEE

Tige et feuilles